Rejoignez l'univers de Kuroshitsuji, toujours plus fou !
 

Partagez | .
 

 Sebastian Michaelis, black winged demon [Terminé, je le pense~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 39
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 26
Localisation : At the manor.

Identité
Race: Démon
Place dans la société: Majordome de la maison Phantomhive
Un contrat ? Avec qui ?: Ciel Phantomhive
avatar
Sebastian Michaelis
MessageSujet: Sebastian Michaelis, black winged demon [Terminé, je le pense~]   Ven 13 Juil - 19:38


Sebastian Michaelis



Dans la beauté de l'abandon demeure l'odieux baiser du triomphe~






• Nom : Michaelis


• Prénom : Sebastian


• Âge : ... Beaucoup, croyez-moi, vous ne voulez pas le savoir (25 physiquement)


• Race : Démon


• Sexe : Masculin


• Rôle: Majordome


• Rang : Majordome


• Nationalité : ... Infernale ? Anglaise


• Sexualité: Bi à inclinance gay


• Avez-vous lu le réglement ? : Oui bon ça va tu aurais pas trouvé mieux je suis sûr *-* Ok by Willu~ (... hum hum, je ne commenterais pas)







Physique


Sebastian Michaelis. Autant le nom semble assez ... Mystérieux, autant l'individu qui le porte peut ... Sembler ... Banal, si vous n'y faites pas attention. (ou si vous avez de graves problèmes de vue.) J'ai bien dit si vous n'y faites pas attention. Sitôt que vous l'apercevez, que votre regard s'accroche à lui de quelque façon que ce soit, vous ne pouvez qu'être irrémédiablement attiré par cette personne. Oui, elle détonne dans ce monde un peu trop chatoyant qu'est Londres. Un majordome. Cela pourrait sembler normal, à vos yeux sans doute. Mais la particularité de l'homme ne réside pas dans ses vêtements, ou dans sa taille plus que ... Trop grande.
Un éphèbe, me direz-vous ? Non, bien sûr que non. Un corps bien proportionné, aux muscles développés harmonieusement, mais pas au point d'en faire une armoire à glace comme certains le sont, du genre de ... Ok, je ne dénoncerais pas. Bref. Ce corps, disais-je donc, est d'une blancheur de marbre quasiment irréelle, qui ne semble pas irriguée par du sang.
Sebastian porte souvent, pour voiler la blancheur de son épiderme ( ou parce qu'il est obligé, évidemment ,c'est d'ailleurs sans doute la seule raison~) ses vêtements de majordome. Une chemise, du tissu le plus fin et le plus blanc possible, sur laquelle est un veston noir repose. Une poche à son coté renferme sa -précieuuuuse- montre à gousset en argent, marquée du symbole de la royauté, et frappée de l'insigne de la maison l'employant, la prestigieuse Phantomhive. Par dessous ce veston, une cravate noire enserre son cou pour retomber sur ce torse fin. Des gants blancs recouvrent ses mains, et un curieux symbole décore sa main droite. Plus bas, un pantalon de la meilleure qualité (on est un majordome ou on ne l'est pas) noir également. Sous ce pantalon, masquées, il porte bien évidemment des chaussettes, encore une fois noires (et si vous les voyez ... Je pense qu'il risque de quasiment hurler de dépit car il s'est découvert avec impudeur ...) Pour conclure, il a des chaussures de citadin normales, toujours bien cirées.

Son visage, véritablement, peut vous attirer. Sans pareil dans le monde, il possède un petit air antique, celui des statues qu'on idolâtre dans ce monde, ces statues grecques ou romaines. Il est fin, du même marbre que le reste de son corps, avec un nez un peu trop long à son goût, et trop anguleux. Ses lèvres sourient, du moins c'est souvent un sourire affligé ou ironique. Sinon, son expression se limite aux moues désapprobatrices et autres simagrées qui vous prouve qu'il a sans doute du dégoût envers une certaine personne en face de lui (vous ? Je ne sais ... ). Aucune pilosité ne recouvre ce visage, à part évidemment ses sourcils. Sa chevelure, elle, est du noir intense de la nuit, bien que la lumière quelque fois le laisse se travestir quasiment en chatain foncé.
Mais la chose qui vous choquera le plus dans ce visage, sur ce corps, ce sont bien ses yeux. Deux rubis intenses qui vous fixent, avides de vous connaître ... Avides de vous perdre ?



Caractère


Ce démon, majordome de son état, ne pourrait à coup sûr pas être un vulgaire animal, au vu de la complexité de son caractère, et des infinies petites choses qui le compose, et sans lesquelles il ne serait rien.
Premièrement, toute créature a des besoins. Irrépressibles, et au bout d'un moment de privation, impossibles à contrôler. Le seul qui agite un démon est sa faim. Et sur ce point, Sebastian est plutôt endurant. Quitte à souffrir d'une diète de cent ans, il préfèrera se priver de nourriture que d'absorber une âme "salie" ou "faible". Oui, que voulez-vous, la qualité chez lui prône sur la quantité. Ce n'est pas un goinfre.
Mais la particularité de son caractère, celle qui vous sautera aux yeux dès que vous le rencontrerez, c'est sa fidélité à toute épreuve. En effet, un démon a le sens du devoir et de l'appartenance ... Bon ok, lui c'est juste qu'il est possessif et veut manger son Bocchan.
La discrétion et l'efficacité sont ses maîtres-mots en tant que majordome. Mais tout être a également ses défauts.
Sadique, pervers sur les bords, volontiers manipulateur par le charme qu'il dégage ou l'impression qu'il va se transformer en Lady gaga et vous manger sur place, et surtout, ce qui peut jouer en votre défaveur, le fait qu'il applique à la lettre près les ordres de celui qui est son Jeune Maître.


Histoire


[ ! Le passé de Sebby est totalement inventé, excusez-moi, mais j'aime le passé, dites si ça ne va pas. Sinon, bah la vie de Sebby ... Heuuu ... Hum. ] Cette histoire pourrait commencer par il était une fois. Elle commence en tout cas quand commence à naître le culte des divinités infernales. Un prince démoniaque, fils de Satan. Pardon, petit-fils. Aux Enfers, là où les flammes ne brûlent peut-être pas, mais en tout cas, elles sont belles et bien présentes. Ce prince, vous le connaissez, il se connaît. Sebastian Michaelis. Né il y a bien trop longtemps pour le dire, haï d'un père bien trop obsédé par son physique et le pouvoir, malade d'avoir souffert d'un frère aveugle à ses sentiments, le petit Sebastian n'avait que dix petites années qu'il connaissait déjà de la vie plus que tout le monde sans doute.
Il avait vu son corps souillé par des jeux interdits aux enfants, qui dès sa prime jeunesse lui avait ôté le début de son innocence. Il avait vu de nombreux hommes mourir sous la lame d'un imbécile, et le sang tâcher une autre part de son innocence.
Il avait vu pleurer son père, alors que ce dernier, fort et fier, adulé malgré la haine, jamais n'aurait laissé couler une seule des larmes sanguines que les démons peuvent se permettre.
Il avait connu la haine. L'amour charnel, le vice. L'envie, la paresse. Il avait rencontré les mythiques Anges Déchus qui avaient suivi son grand-père aux Enfers. Il avait grandi, portant déjà sur ses épaules un lourd poids, celui de la culpabilité d'être né. Cette culpabilité venait des mots que souvent, les sujets des enfers, âmes damnées ou démons inférieurs lui lançaient. Rageux, j'ai envie de dire.
Persécuté, le Sebby ? Non, à peine. C'est à l'aube de ses dix ans, un cinq juin dans notre monde, qu'il se décide à fuir loin des Enfers. Qui le regrettera ? Et puis, dès qu'il se sera émancipé, il pourra contracter ! Donc allons y, Sebastian part de chez lui en sautillant et en étant en crise de larmes. C'est dur de s'arracher à son foyer, même lorsqu'il vous hait.
Qui voudra pactiser avec lui ? Une jeune blonde, idiote d'un temps reculé. Il hésite, tâtonne, ne sachant pas trop quelle forme choisir pour ne pas la terroriser totalement. Entre temps, la blondinette a fui, car voir une brume noire indécise sautiller sur place pour choisir sa forme et ne pas faire peur est assez déroutant. Bref. Il trouve de même.
Dans la nuit de la Terre, aux temps oubliés qu'il n'est pas nécessaire d'évoquer, un cri retentit.
Un croassement plutôt. Corbeau. Et ce jusqu'à ce qu'il soit figé dans sa forme disons "humanoïde définitive".

Vient le temps des pyramides, des souverains de la haute et de la basse Egypte.
Viennent les pharaons. Le petit démon, ayant renié ses semblables et sa couronne si on peut le dire, a bien grandi. Devenu l'homme que nous connaissons de figure et de stature, il conclut son premier pacte avec un de ces pharaons aux moeurs exécrables, à l'haleine pestilentielle. Oui, mais il faut bien se nourrir, sans quoi la mort nous attend.
La vie passe, ainsi, siècle après siècle, apportant son lot d'invention. Il rencontre d'autres démons qui ne marquent pas sa vie, même si la leur s'achève souvent.
Et, à bout, il retourne, aux alentours du XVIIIème siècle, aux Enfers. Seul. Il est seul. Ses parents ? Son frère ? Morts.
Il n'en a cure, pour eux comme pour lui, ils étaient morts. Assis sur le trône d'or, un resplendissant homme vêtu de cuir, de latex et arborant de fières ailes noires dans le dos. Son regard de braise se fixe sur les petites gens prosternés à ses pieds.
Enfermé.
Enfermé aux Enfers. Ironie profonde ? Non, juste que personne n'a la force de l'invoquer. Un siècle passe encore, et il s'ennuie, à vivre ainsi. Et puis ... En 1885. Un appel, plus fort que tout. Dans une salle d'invocation sataniste, alors que résonne un cri, deux yeux roses, fendus comme ceux des chats, apparaissent.
S'ensuit une brume noire, aux contours que l'on pourrait, si on le voulait, délimiter comme des vagues meurtrières ...
Sur un autel taché de sang apparait le corps déchiré d'un jeune enfant, fragile, attirant, dont l'âme a la lumière d'un millier d'autres, totalement pures.
La voix du Diable résonne dans la salle, audible cependant juste pour le futur contractant.
"Vous m'avez fait venir ici. De toute éternité vous ne pourrez rien y changer. Ce que l'on a sacrifié ne revient jamais. Alors ... Choisissez ! "
Un pacte qui se noue, des fidèles de Satan assassinés. Sur un seul ordre et dans une seule obscurité, ils meurent soudainement.

Depuis cet instant, ce démon a pris le nom de Sebastian Michaelis. Et ne vit que pour son contractant à l'âme bien plus alléchante que toutes les autres. Ciel Phantomhive. L'instant où il pourra sentir dans sa gorge le doux nectar bleu ...
Il le suivra jusqu'à sa fin, sa toute fin. Puisse-t-elle ne jamais arriver, car la compagnie de cet enfant exécrable et totalement buté est un pur délice.


HRPG


• T'as un p'tit nom à toi ? Elina Venalosia Vir.... Eli'

• Vieux ou pas vieux ? ... ... Ok j'ai 14 ans.

• Je pense qu'on devrait pendre Saï, non ? ... je milite pour la sauvegarde des cordes !

• T'es doué(e) en Rpg ? Non, mais tout le monde dit que oui (et mon ego dit merci)

• Et ça fait combien de temps que t'en fais ? ... Deux ans ... Six si on compte mes comptes de MMORPG

• Will il pue n'est-ce pas ? ... NON IL PUE PAS VOYONS D8

• Et sinon d'où que tu viens ? Bah des Enfers *-*

• Ah au fait, où est-ce que t'as trouvé le fofow ? C'est Alan qui a fait une honteuse propagande, c'est lui qu'il faut pendre ! ... Non me frappez pas.

• Moi je dis que Grell est parfait, pas vous ? Oh que si~

• Et il est plutôt moche ou beau le fofow ? Et sa construction en génral ? ... CA BOUUUUUGE ! *-* Oui, ok, moi ca m'éclate, sinon, il est beau *-*

• Z'ai fini de t'embêter. T'as des commentaires ? ... Non ce n'est pas parce que je suis jmenfoutiste, que je bouffe des cure-dents à longueur de journée, que j'insulte les trucs qui me déplaisent assez violement, que j'ai constamment envie de frapper quelque chose et que je connais par coeur les paroles de Unmei que je suis un Eric ! ... Ni parce que j'en ai les poses et les mimiques ! Et le prochain qui me sort ça se prend le pied de Seb dans la figure ... Ou sa main si je suis sympa. Mais ça m'étonnerais.

© Cette fiche a été réalisée par Kalia et Maestro, toute reproduction partielle ou intégrale est strictement interdite.




Dernière édition par Sebastian Michaelis le Sam 5 Jan - 10:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 200
Date d'inscription : 08/07/2012
Age : 23
Localisation : Toujours près de toi...

Identité
Race:
Place dans la société:
Un contrat ? Avec qui ?:
avatar
Ronald Knox
MessageSujet: Re: Sebastian Michaelis, black winged demon [Terminé, je le pense~]   Ven 13 Juil - 20:25

Bienvenu et ravi qu'il ai enfin un Sebastian ^^





Thanks sempai pour la signature <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 23
Localisation : Tu vois le grand blond baraqué? Ben tu regardes à côté en baissant les yeux

Identité
Race: Shinigami
Place dans la société:
Un contrat ? Avec qui ?:
avatar
Alan Humphries
MessageSujet: Re: Sebastian Michaelis, black winged demon [Terminé, je le pense~]   Ven 13 Juil - 20:29

Et bien, -T'as vuuu je t'ai pas encore frappé comme tu l'avais prédis 8D /out/- Et comme je m'y attendais, il n'y a rien à redire \o\ Pour le passé je n'ai rien contre, ça fait des lignes en plus et puis de toute façon comme on nous dit rien et que c'est toi qui le joue voilà. -Une fois de plus mes commentaires sont constructifs et je suis le seul à les comprendre pleinement- Bref, tout ça pour dire que...Tu es validé mon cher Sebastian \o\!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sebastian Michaelis, black winged demon [Terminé, je le pense~]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sebastian Michaelis, black winged demon [Terminé, je le pense~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'm Juste one Hell of Butler, My Lord [Présa Sebastian Michaelis - normalement terminée]
» [Big Ben] Une mission compromise [PV: Sebastian Michaelis & Eleanor Livingston]
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Riley Michaelis - Solitaire. {predef}
» [Manoir Phantomhive: Chambre de Ciel] Qui aurait pensé que cette affaire ne soit pas terminée ? - Prelude [PV: Sebastian Michaelis & Ciel E. Phantomhive]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji-rpg :: ~ London Time ~ :: ~Présentation~ :: Fiches validées :: Démons-