Rejoignez l'univers de Kuroshitsuji, toujours plus fou !
 

Partagez | .
 

 Et je sais enfin qu'ici rien ne vous est offert... ~Elina V. Azanaël [plus que n'images~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: Et je sais enfin qu'ici rien ne vous est offert... ~Elina V. Azanaël [plus que n'images~]   Dim 6 Jan - 15:04



Elina Venalosia Azanaël



span>"In my dreamland, there's one who undertands
A friendly soul, trusting life in your hands ..."






• Nom : Azanaël D'Auber Salieri ... La liste est longue, tenons nous en à Azanaël


• Prénom : Elina Venalosia Carmen Lucis ... Là aussi c'est long 8D


• Âge : Entre 17 et 22 ans physiquement ...


• Race : Démon


• Sexe : Jsuis une fille. Je crois.


• Rôle : Musicienne ... Si l'on peut dire.


• Rang : Duchesse d'un endroit paumé quelque part en Autriche


• Nationalité : Autrichienne ...


• Sexualité : Asexuelle ... Ok, ok, BIsexuelle.


• Avez-vous lu le réglement ? : Okay by Willy, et c'est pas moi qui l'ai choisi 8D ... F'ck, je hais votre code.







Physique


Elina, Venalosia si vous voulez la foutre dans tous ses états, est une de ces personnes qui sait se faire oublier. Et qui brille pourtant à vos yeux dès que vous vous rendez compte qu'elle est ici. Pourquoi ? Je ne sais pas vraiment. Analysons ensemble son anatomie, qui sait, peut-être que nous pourrons y trouver une bonne raison de rester planté comme un abruti devant elle, et qui expliquerait son succès.
Commençons par son allure générale. Un corps fin, élancé, proche du mètre soixante, taillé comme une des poupées de porcelaine qu'ont l'habitude de manipuler les petites filles. Le grain de la peau est serré, doux et satiné, et d'une blancheur absolument irréprochable. Bien trop même. Une feuille de papier a plus de couleurs que elle, et elle semble être un fantôme si l'on cherche une comparaison surnaturelle.
Bien souvent, ce corps, instrument de la volonté de son esprit et malléable à souhait, est artistiquement ... Dénudé et habillé à la fois. La magie de ses tenues, je suppose ...
Il faut dire que ses habits n'ont rien de normaux. Aux tendances de la mode londonienne, la jeune femme préfère ses robes vieillottes. Et par vieilles j'entends d'un siècle. Et même pas du même pays.
Le XVIIIème siècle autrichien ...

En général, ces tenues se composent d'un jupon simple, sur un panier ... Disons d'époque. Vous savez, large sur les cotés mais totalement plat devant ! La largeur pouvant aller jusqu'à deux mètres (véridique, si jamais vous en doutez ... ), je serais vous, je prierais pour que les portes soient assez larges. Par dessus ce premier jupon, souvent de couleur pâle, elle ajoute une jupe de satin noir qui s'ouvre en manteau sur celle d'en dessous. Et quand elle est de bonne humeur, ou a du moins une envie furieuse de se compliquer la vie, elle place par dessus une autre jupe encore plus ouverte ... Mais ça, c'est juste pour s'amuser, ou lorsqu'elle a envie. Passons ce qu'elle porte en sous-vêtements, c'est pas très intéressant ... Voir pas du tout en fait. Ses jupes tombant jusqu'au sol, vous n'avez rien à aller faire dessous. Et si vous avez, je préfère ne pas savoir quoi.
Bref. Remontons. Sa taille, déjà fine, est en permanence serrée par un corsage noir. En général, ceux-là se portent au dessus d'une chemise de corps, mais Elina n'en a que faire et préfère le porter à même la peau. Et en général, cela lui permet de mettre en valeur ses ... Attributs féminins, si je puis m'exprimer ainsi. Remontons encore. Un cou gracile, entouré d'une chaîne d'argent supportant un pendentif rosacé (si, si, ça existe. ). Un visage tout aussi blanc que le reste, papier glacé, et une anatomie modelable à ses idées. Ses cheveux noirs cascadent jusqu'à ses hanches, dans de douces vagues de nuit ...
Mais je vous posais une question au début ... Je crois avoir une réponse, satisfaisante ...

Peut-être est-ce à cause des deux yeux d'améthyste plantés au milieu de son visage ovale, pareil à deux joyaux enchâssés dans le marbre ... ? Qui se fixent sur vous jusqu'à sonder les tréfonds de votre âme, en vous dédaignant royalement ?



Caractère


Venalosia est, au fond une immense gamine bipolaire qui ne veut pas grandir ... Bipolaire ? Oui un peu, tout petit peu sur les bords ... Elle n'est pas parfaite, loin de là, mais on pourrait prendre son mental pour une figure exemplaire ... Elle est bien trop souvent emportée par un élan maternel qu'elle arrive à contrôler dans le plus grand nombre de cas. Mais certaines fois, cela peut lui jouer bien des tours. Car elle a dans son coeur un besoin irrépressible de materner, de câliner, prendre contre elle des enfants ou simplement des êtres vivants ! C'est cet instinct qui sur les autre prédomine.
Bien évidemment, si sa personnalité n'avait qu'une seule face, la fille ne serait qu'une fade demoiselle tout juste bonne à être contemplée dans la vitrine d'un bordel. Mais je m'égare.
Elle possède également un grand sens du devoir, si l'on peut le dire, toujours dévouée et fidèle, même dans les moments les plus durs et les plus meurtriers, là où elle voudrait se tuer sans réellement le pouvoir, elle reste et restera pour toujours fidèle à celui qui sait s'attirer son attention, et à sa famille d'adoption évidemment. Elle est malheureusement assez narcissique, admirant quelques fois son talent qui ... Qui en fait n'est rien du tout.
Vena est également protectrice (comme dit plus haut), surtout envers les personnes précédemment citées. Elle aime bien trop pour son bien mental les conversations durant lesquels les souvenirs sont ressassés... Bah écoutez on y peut rien si elle aime être chiante à ce point !
Car oui, même une personne qui s'emporte facilement, narcissique et bien trop protectrice peut être nostalgique .. Au fond, tout au fond de elle-même, d'ailleurs,elle ressent, pour les souvenirs intacts dans son esprit, un curieux malaise qui la saisit au coeur pour ne plus le lâcher.
Elle est, enfin, acharnée. Si une cause venait à lui tenir à coeur, elle se battra pour, quitte à mourir. En gros, c'est une j'menfoutiste de première qui ne peut s'intéresser qu'à peu de choses, voir rien du tout dans ses mauvais jours. Et vu qu'il me manque deux mots ...
THE END. (c'estWillyquiaditquejepouvaislemettre.)


Histoire


. Le passé n'était et ne sera à jamais rien de plus qu'un présent au nom entaché par la larme d'un enfant mort, un film se déroulant devant les yeux de celui qui sait le deviner ...

Pour Elina, cette histoire commence il y a bien trop longtemps.
Cent ans plus tôt. Exactement. Même pas ici.
Un bébé qui grandit, bercé au son des paroles d'une jeune mère blonde, à l'accent chantant. Un père absent du tableau, juste une ombre noire au fond, aux contours flous. De lui, l'enfant grandissant a hérité de la beauté et de la pâleur de sa peau, ses cheveux d'encre et ses pupilles légèrement verticales.
De sa mère, elle a hérité le nom, l'argent et la force de caractère. La douceur et la douleur de vivre.
Mais de son propre calvaire personnel, l'enfant a gagné son talent. Sa féminité et en même temps son humanité. Son surnom de 'Virtuosa', que la postérité oublierait.

La jeune fille avait grandi, attirant à elle musique et folie. Hommes aussi. Premières amours qui se finiront en une bataille sanglante au nom du mariage. Sa famille n'en serait pas épargnée. Elle avait haï l'amour. Mais que pouvait-elle faire ? Elle se laisserait mourir d'amour pour le meurtrier. Un compositeur intelligent, sombre d'esprit comme de manières, camouflant ses sombres croyances sous un voile éclatant. Car dans la plus pure des lumière se cache toujours l'obscurité totale.
Avait-elle aimé, sous ce nom qui était le sien ? L'avait-elle réellement aimé, et ce au point de le quitter pour se préserver ?
Sa propre mort, apportée par elle-même un soir de décembre 1791, avait cru pouvoir la délivrer du fardeau de la culpabilité. Du fardeau de la vie de ses parents que, en épousant leur exécuteur, elle avait repris sans en avoir conscience.

L'éternité accordée par l'Ombre du tableau familial ... Par la faute du péché d'un de ceux qui le perpétue ...
De Elina elle était devenue Venalosia.

Alors Venalosia, au nom de sa vie perdue et de celle, interminable et minable sûrement qui commençait, avait décidé de tout mettre en oeuvre pour s'adapter. Voyages interminables en Europe, cherchant des proches de sa famille, tout en sachant que la lignée d'Auber s'était éteinte avec elle, son incapacité à concevoir en étant la cause. Désormais dans le corps d'une jeune fille de dix-sept, dix-huit ans, vingt-deux dans les nations où elle avait un besoin d'être majeure (il est assez facile de dire que l'on a un retard de croissance) elle avait cherché la Musique, là où elle pourrait être. L'amour aussi ... Même si elle était persuadée que c'était impossible. L'un ne pouvant réunir l'autre comme autrefois, elle était allée se poser à Londres, en la fin du siècle. Pourquoi Londres ? Pourquoi maintenant ? Aucune idée strictement. Peut-être ... L'envie d'être, en dépit des règles et de son esprit qui lui hurlait de s'éloigner de ce royaume. Peut-être n'y avait-il pas de raison, en fait.
C'était drôle comment les choses pouvaient évoluer ...



HRPG


• T'as un p'tit nom à toi ? Eli' ^-^i>

• Vieux ou pas vieux ? 666 ans \m/

• Je pense qu'on devrait pendre Ronyou, non ? CREVE SALE PSYCHOPAAAAAATHE ! *sort une corde*

• T'es doué(e) en Rpg ? Nope.

• Et ça fait combien de temps que t'en fais ? Six ans ...

• Will il pue n'est-ce pas ? Willy il pue pas D8

• Et sinon d'où que tu viens ? DU LAKE OF FIREEEEE

• Ah au fait, où est-ce que t'as trouvé le fofow ? ... Hello, ici votre Sebbyyyyy ...

• Moi je dis que Grell est parfait, pas vous ? Wai *-*

• Et il est plutôt moche ou beau le fofow ? Et sa construction en génral ? ABOUUUUUUUUUGE *-*

• Z'ai fini de t'embêter. T'as des commentaires ? Y a pas assez de licornes sur ce forum D8

© Cette fiche a été réalisée par Kalia et Maestro, toute reproduction partielle ou intégrale est strictement interdite.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 130
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 23

Identité
Race:
Place dans la société:
Un contrat ? Avec qui ?:
avatar
William T. Spears
MessageSujet: Re: Et je sais enfin qu'ici rien ne vous est offert... ~Elina V. Azanaël [plus que n'images~]   Dim 6 Jan - 15:18

Rebienvenue \o/! Doonc, y a rien qui cloche dans ta prés 8D ( Et pour les deux mots, moi ze dis que ça va très bien d'abourd.) J'ai pas vu de fautes, le nombre de mots est respecté, l'histoire se tient et tout et tout 8D Donc tu es officiellement validée 8D!

Je te rajoute de suite ton groupe, j'espère que tu continueras à t'amuser sur le forum et au plaisir de rp avec toi 8D!





My badge, and Mr Pigeon's badge : ...Thanks Sutcliff for your scribbles... Honestly.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Et je sais enfin qu'ici rien ne vous est offert... ~Elina V. Azanaël [plus que n'images~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A défaut de savoir dessiner, je sais écrire ! (Si si, j'vous promet !)
» Toi & Moi enfin réunis... [Pv Sweet Fire ♥] [{fini}
» L’amour n’est rien d’autre qu’un fantasme.
» Tu fumes après l’amour, toi ? J’en sais rien baby. J’ai jamais regardé. ∞ nathanne
» [Fini]Si tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji-rpg :: ~ London Time ~ :: ~Présentation~ :: Fiches validées :: Démons-