Rejoignez l'univers de Kuroshitsuji, toujours plus fou !
 

Partagez | .
 

 Un nouveau compagnon [PV Bely-chan \o/]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: Un nouveau compagnon [PV Bely-chan o/]   Lun 7 Jan - 19:35

Assez tôt dans la matinée, le soleil à peine monté de quelque centimètre dans le ciel, Amasa ouvre ses jolies yeux noisette en baillant légèrement. Il s'étire, se redresse et soupir un peu en écoutant le silence du manoir. Même si il habite toujours de base avec ses parents. Son pauvre père aussi gentil et adorable soit-il n'a pas le temps de rentrer et sa mère est beaucoup trop occupé à aller voir ailleurs. De plus, il n'a aucun domestique. Il aimerait bien avoir un majordome. Peut-être juste pour lui tenir un minimum compagnie. Bref.
Ce matin, comme tant d'autre avant aujourd'hui, il sort de son lit, frissonnant légèrement quand ses petits pieds fin touchent le marbre froid du sol. Il se déshabille, lentement, soigneusement; il enfile une jolie robe blanche, de grands bas, mets ses ballerines vernies favorite, tapote doucement la pointe avec et après avoir aéré sa chambre, il sort finalement. Marchant dans les immenses couloirs de son manoir, Amasa soupir encore une fois. Tout est propre, presque neuf, il n'y a rien à faire.

D'ailleurs perdu en pleine campagne, mis à part flâner dans les champs ou baguenauder dans la forêt, le temps est très long ici. Il pouvait toujours aller faire un tour en ville, mais à quoi bon ? Même avec beaucoup d'argent, le frigo était toujours plein, sa garde-robe était pleine à craqué elle aussi, son manoir allait pour le mieux, il n'y avait pas besoin de meuble et sa mère avait en horreur les animaux. Il se sentait bien seul ici. Et son ventre grondait tant et si bien qu'il se décida finalement à aller se nourrir. Il descendit à la cuisine. Personne. Pas d'odeur. Pas un bruit. Comme d'habitude. Il se mit donc, les manches retroussé à cuisiner sagement son petit déjeuner, observant vaguement par moment le soleil monté dans le ciel petit à petit. Puis, après une bonne heure de cuisine, il fini par se laver les mains.
Tout était prêt. Et le soleil était maintenant pleinement levé. Il alla donc dans son grand jardin, sur une petite table. Inspirant profondément l'air de la campagne (un avantage d'ailleurs), Amasa soupira, mais de bien être cette fois, pour commencer à manger. Tout d'abord, il bu son thé, mangea quelque tartine, et s'arrêta en entendant un miaulement un peu plus loin.

Lentement, il essuya sa bouche, se leva, pris un bol de lait qu'il allait d'ailleurs boire et commença à marcher à pas de loup vers la source du bruit. Tout d'abord il ne vit rien, et sursauta en remarquant qu'un buisson bougeait mollement. Il s'avança un peu plus, écarta quelque branches et observa un chat. Roux. Assis entrain de se lécher la patte. Attendrit, il le regarda pendant quelque minutes et posa doucement le bol de lait hors du buisson. En observant le chat s'approcher et commencer à laper le lait, il ne put retenir un long ''Haaaaaaaaaaaaaaaaaaanw'' et vient lui caresser la tête avec douceur.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Un nouveau compagnon [PV Bely-chan \o/]   Lun 7 Jan - 20:17

La vie d’un Démon n’a strictement rien de bien passionnant, je vous le promets. Surtout lorsque l’on n’a pas de contrat en cours. Dans ce cas-là, on a le choix entre errer en Enfer, et généralement se battre un nombre innombrable de fois avec un de ses congénères, ou alors errer sur Terre, tout en devant supporter la vue de tous ses repas sur pattes passer à côté de soi, et surtout supporter la vue d’autres Démons qui eux, sont quasiment certains d’avoir une âme. Et je ne parle pas non plus des enquiquineurs de service que sont les Anges et Shinigamis. Pourtant, ce fut bel et bien la dernière option que j’avais choisi aujourd’hui, ayant envie de prendre un peu l’air, et qui sait, peut-être arriver à conclure quelque chose.

Nan mais c’est que je commençais ‘légèrement’ à avoir faim moi. Et je commençais surtout à me lasser de ses âmes sans goût. Il paraît que plus on attend, meilleur est l’âme. Sans doute que c’est vrai, pour ma part je n’ai jamais essayé parce que…Parce que je n’en ai pas eu la patience. Mais j’ai quand même envie d’essayer, ne serait-ce juste une fois. Le tout est maintenant de trouver quelqu’un capable de me supporter. Ce qui n’est pas une mince affaire, je dois bien l’admettre. Mais c’est teeeeellement amusant de se faire passer pour un crétin de première classe et de voir les gens s’écarter lorsqu’on s’approche d’eux. …Au moins j’ai mon espace vital hein.

Enfin, je n’avais pas la moindre envie de croiser un crâneur ou je ne sais pas quoi là-haut, alors j’avais bien évidemment repris ma forme de chat, qui passait nettement plus inaperçue. …Sauf des enfants. Non mais je n’allais pas non plus renoncer à tout intérêt des autres hein, faut pas rêver. J’aime quand les personnes s’intéressent à moi, j’y peux rien. Mais bon, après quelques heures en ville, à se laisser caresser, porter, brosser et j’en passe par tout ce qui était petit et assez grand pour crier, je commençai à en avoir marre de ne rien trouver. Alors je m’embarquai sur un autre chemin. Celui de la campagne tiens, avec un peu de chance je trouverais bien quelqu’un avec qui passer un contrat.

Sauf que…La campagne avec des poils longs, c’est pas ce qu’il y a de mieux. Autant dire que j’ai passé le plus clair de mon temps à crachoter à cause de la terre et à enlever tous les trucs non identifiés qui s’étaient entremêlés dans mon si beau pelage. Franchement…Faudrait trouver quelque chose pour que ces routes permettent aux animaux de se trimballer tranquillement sans à avoir à se soucier où ils marchent. Soit, après quelques minutes, je remarquai un oiseau près d’un buisson, picorant je ne sais quoi par terre. …Et que faiiit un chat avec un oiseau ? Ca le mange. C’est pas aussi bon qu’une âme mais on va dire que ça sert de casse-croute hein.

Il aurait sans doute été un superbe casse-croute si seulement j’étais la discrétion même. Ce qui n’est absolument pas le cas. Tout ce que j’arrivai à faire, c’est à m’étaler dans le buisson. Et pour la peine, je lâchai un miaulement, montrant mon mécontentement. Et recommençai à crachoter un peu partout, essayant maintenant de me dépêtrer du méchant, vil, fourbe buisson. Chose que j’arrivai à faire quelques minutes plus tard, louchant en voyant une feuille tomber sur mon museau.

J’essayai de m’avancer, mais m’arrêtai bien vite, voyant qu’une patte était encore entremêlée dans le buisson, je feulai contre lui –chose extrêmement utile- avant d’y re entrer, et de la démêler une bonne fois pour toute. Cependant, j’étais sûr et certain que la plante n’avait pas fini de conspirer contre moi. Alors je m’assis en plein milieu et commençai à me lécher la patte. Y aura bien un moment où il laissera tomber son plan machiavélique non ?

D’ailleurs quelques minutes plus tard, la lumière du jour revint me chatouiller le museau, me faisant plisser les yeux, et remarquai que quelque chose, ou plutôt quelqu’un se tenait devant et avait légèrement écarté les branches. Hm ? Mais…MAIS IL A DU LAIT ! EGINGUNETGUN, C’EST POUR MOI ? Ow, j’aime déjà cette petite fille. Bon, c’est peut-être un stratagème pour m’attraper et me foutre des nœuds nœuds dans les poils mais au moins y a du lait. Me remettant donc sur mes pattes, j’allai joyeusement vers l’assiette et commençai à laper le liquide, essayant de ne pas en mettre partout. C’était un peu comme une denrée rare en fait. Et quelques minutes plus tard, je sentis vaguement une main sur ma tête, et me mis à ronronner. Avec un peu de chance si je me pointe demain, elle viendra me redonner du lait si je lui suis sympathique ?

Lorsque j’eus fini de tout boire, je relevai la tête, me léchant les babines, avant de l’observer. Mrr. C’est qu’elle était assez mignonne, et avait l’air assez intelligent pour ne pas me tirer la queue en demandant à ses parents comment j’allais réagir. En fait, ses parents ne semblaient pas être là. Non, le manoir était inhabité à part elle. Etrange compte tenu de son âge. Mais…La solitude ne devait pas être très facile à vivre tous les jours…Enfin je dis ça, moi je m’en branle complètement d’être seul ou pas, c’est simplement une conclusion que j’ai eue à force d’observer les humains. Allant me frotter doucement contre ses jambes quelques instants, je me rassis peu après, penchant doucement la tête, esquissant un sourire.

‘-Mraw…Tu sembles bien seule ici, c’est un peu éloigné de tout….’

Me léchant une nouvelle fois la patte, plus que soigneusement, je m’étirai ensuite afin de pouvoir me relever tranquillement et d’aller me refrotter contre ses jambes

‘-Mrr…Et je suis tout aussi seul…Depuis siiii longtemps. …Tu ne voudrais pas un peu de compagnie ?’
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Un nouveau compagnon [PV Bely-chan \o/]   Lun 7 Jan - 21:35

Entre le temps où Bely avait bu son lait, Amasa lui, était parti discrètement et revenu assez rapidement, une tasse de thé dans les mains. Il n'allait tout de même pas se priver de déjeuner, même pour le plus adorable chat du monde. C'est en buvant sa tasse qu'il sursaute un peu quand il se frotte à sa jambe, souriant avec douceur et...

‘-Mraw…Tu sembles bien seule ici, c’est un peu éloigné de tout….’

Ouvrir d'énorme yeux en l'entendant parler. Se retenant de tout lui cracher dessus, il avale lentement et secoue la tête en se disant qu'il a du rêver, que c'était parce qu'il était resté seul trop longtemps, que ce n'était pas du tout du tout bien pour son mental et puis après une deuxième gorgé de thé...

‘-Mrr…Et je suis tout aussi seul…Depuis siiii longtemps. …Tu ne voudrais pas un peu de compagnie ?’

Il lui crache tout dessus en toussant violemment pour l'observer tout poisseux et le prendre vivement mais délicatement contre lui, courant rapidement vers la salle de bain pour ouvrir l'eau, mettre du savon et le glisser délicatement dans la baignoire en le lavant soigneusement. Lui qui pensait enduré une autre journée morne et sans intérêt. Il c'était bien trompé. Un chat qui parle. Un chat qui parle venait de lui demander si il pouvait rester au manoir. -Indirectement, certes mais il lui avait tout de même demandé.-
Il hésite. Que devait-il dire ? Après tout, un chat qui parle, c'est peu commun, et ça peu toujours en effet, lui tenir compagnie. D'ailleurs se serai plus agréable qu'un chat totalement normal. Il l'observe de nouveau et puis en le lavant toujours délicatement, il dit timidement.

«-Oui... C'est vrai je suis seul. Ma mère est toujours entrain de coucher avec des hommes plus ou moins riche, et mon père, le pauvre, n'a plus le temps de venir au manoir, trop occupé par son entreprise qui grandit de plus en plus. (Il rit) Et c'est vrai qu'un peu de compagnie ne me ferai pas de mal.
Je pensais d'ailleurs à aller à Londres pour passer une annonce. Je cherche un majordome, ne serai-ce que pour avoir une présence à mes côtés. Après tout depuis le temps, je commence à savoir m'occuper de moi même. Mais la solitude commence vraiment à peser lourd. Oui. J'aimerai bien vous avoir comme compagnon, monsieur le chat.»


Terminant de le laver, il se lève tranquillement, de dos à lui et fouille dans un placard. Une serviette, une serviette. Sifflotant tranquillement, il en sort une et la lève bien en l'air, tout sourire, pour se tourner face à Bel' et... Laisser tomber la serviette au sol, écarlate et les yeux grands ouverts. Un homme. Un homme est dans sa baignoire à la place du chat roux avec qui il parle depuis tout à l'heure. Il se met à bégayer en tremblotant.

«-M...M...M...Mais..Mais...Mais... Mais comment... Et où... Pourquoi …?!»
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Un nouveau compagnon [PV Bely-chan \o/]   Mar 8 Jan - 19:48

Muhuhu, c’est teeeeellement drôle de voir leur tête quand je prends la parole ! Pourtant, un chat qui parle, ce n’est pas si…Si choquant que ça, si ? Pourquoi est-ce qu’ils ne prendraient pas la parole hein ? Il n’y a aucune raison que l’on se contente de miauler bien tranquillement dans notre coin sans jamais donner notre avis. Franchement, nous devrions pouvoir être libre de parler si l’on veut. Et que personne ne fasse une tête du genre ‘ OH MON DIEU OH MON DIEU ! UN CHAT QUI PARLE ! J AI FUME QUOIII ?’ A la fin, c’est légèrement vexant. ….Maintenant je suis le seul et unique chat parlant que j’ai pu croiser, sans doute que les autres en ont eu marre de voir ce genre de tête, et je peux les comprendre. Mais je n’abandonnerai pas. Jamais.

Heeee ! Pas besoin de me cracher dessus non plus ! Buuuuhuhuh, ma fourrure est ruinée ! NOOON ! Je venais de la laver soigneusement moi après le terrible épisode du buisson ! Fccch. C’est reparti pour un tour. …Pfu, après je parie que je vais cracher des tonnes de boules de poils. Faudra pas se demander pourquoi hein. Mais alors que je recommençai à lécher mes poils, je me sentis soudainement porté, et lâchai un léger ‘ Mraaaw ?’ interrogatif, me demandant bien ce qu’elle allait faire de moi maintenant.

Mph ? Une …Un baignoire ? Mais…MAIS NON Y A DE L EAU QUI SORT DU ROBINET ! QU ON ME LACHE IMMEDIATEMENT ! JE. NE . VEUX. PAS. ALLER. DANS. CETTE. CHOSE ! Nyuhuhuhu. Pas le choix. ..Je hais l’eau. C’est infâââme. C’est…Ca sert juste à boire, point final. Je hais quand ça vient se mettre sur mes poils. C’est même pire encore que le thé. HEY ! Mais c’est qu’elle met du savon ! Pfuaaa ! Je vais même pas pouvoir me lécher les poils pour les remettre correctement, ils vont avoir un goût dégeulasse ! Pauvre de moi.

Soit passons outre, elle vient de me proposer de rester ! Elle cherche donc de la compagnie ! Intéressant…Il y a donc tout à fait moyen de passer un contrat avec cette petite, d’une manière ou d’une autre. …Même plus que moyen. Elle venait de parler d’un majordome là ? Elle en cherchait un ? Mais ça m’arrangeait tout à faiiiiit ça ! Souriant de toutes mes dents, je la regardai se retourner, allant chercher je ne sais pas trop quoi, une serviette sans doute. Ah, j’aurais bien attendu qu’elle me sèche et me brosse, mais bon, l’occasion ne se présenterait peut-être plus tout de suite, alors autant en profiter maintenant.

C’était le moment ou jamais. Tranquillement, je m’étirai une dernière fois avant de me transformer, retrouvant ma taille humaine. Sauf qu’aller caser presque 2m là-dedans alors qu’auparavant on n’en faisait pas du tout un seul, c’est un peu compliqué. Bwah, c’pas comme si c’était la chose la plus insurmontable hein. J’allais pas rester jusqu’à la fin de mes jours là-bas. Je la regardai quelques instants bredouiller, avant de me relever et de prendre doucement la serviette qu’elle tenait en main

‘-Vous permettez ?’

Non mais j’allais pas non plus rester à poil pendant des heures, ça m’étonnerait que ça lui plairait à vrai dire. Même si moi je m’en contre-balance au plus haut point, c’est pas comme si c’était très important. Le plus important pour le moment était le contrat. Souriant toujours, je m’agenouillai, posant un genou à terre, et lui prenant la main après avoir pris le soin de nouer la serviette autour de ma taille. Prenant doucement sa main, je relevai la tête vers lui avant de la pencher légèrement sur le côté.

’- Un majordome vous dites ? Sans vouloir me vanter, je pense être assez qualifier pour pouvoir faire l’affaire si vous le souhaitez…’
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Un nouveau compagnon [PV Bely-chan \o/]   Mer 9 Jan - 1:42

Et tout s'enchaîna beaucoup trop vite pour le pauvre cerveau d'Amasa. D'abord il vu le … membre non négligeable de Bely en devenant d'autant plus écarlate sans bouger d'un poil, l'écoutant à peine, les mains crispé comme si il avait encore la serviette dans celles-ci. Il reprend finalement ses esprits en sentant sa main attrapé délicatement. Clignant un peu des yeux, il baisse la tête vers son interlocuteur, les sourcils un peu froncé, curieux de ce qu'il voulait dire.

’- Un majordome vous dites ? Sans vouloir me vanter, je pense être assez qualifier pour pouvoir faire l’affaire si vous le souhaitez…’

Il retira alors délicatement sa main, le regardant longuement sans dire mot. Il n'était pas vraiment sûr de ce qu'il allait faire... Ni non plus dire. Après tout c'est d'autant moins commun de voir un chat. Qui parle. Se transformer en homme et vous proposer de devenir votre majordome. Aussi mignon soit-il il faut bien réfléchir.
D'abord, Captain obvious me force à dire que cette personne n'est bien entendu pas humaine. Et avec sa dégaine ce n'est pas un ange non plus.
Alors, plus qu'une solution, c'est un démon. Un démon. Donc, un pacte. Donc son âme va y passer. Et il n'a pas spécialement envie de ça. Il tient à la vie et il veut aussi retrouver son premier amour.

Et si il dit que c'est ça son but ? Que va-t-il se passer ? Il pourra parler quelque minutes à Whitney et puis pouf, Bely le mangera ? Il secoue la tête en frissonnant assez brutalement. Et si il lui dit qu'il veut qu'il reste à son service jusqu'à ce que son futur enfant soit assez grand pour quitter la maison ? … Non, mauvaise idée, son futur mari serai triste si Amasa meure avant lui. Il pense de nouveau, un peu plus, et puis frappe du poing contre le plat de sa main en souriant.
Il a trouvé.

Il veut que le pacte reste valide jusqu'à ce que son mari trépasse. Comme ça, son enfant sera sans doute très grand et il pourra mourir en paix. Il observe alors Bely droit dans les yeux, et sourit avec douceur en penchant légèrement la tête sur le côté.

«-D'accord... Je veux bien... Ça m'évitera un déplacement comme ça … Vous avez l'air gentil … Je ne demande pas plus de toute façon... En suite... Vous pourrez toujours faire ce que fait un majordome normal avec son maître … Mais, sincèrement, je n'en ai pas vraiment besoin vous savez …?
Je l'ai déjà dit. Depuis le temps où je suis seul, j'ai pris l'habitude de tout faire moi même. (Il l'observe un long moment pour rajouter) Vous n'êtes pas humain … Et vous n'avez pas non plus une tête d'ange... Vous êtes un démon ? C'est un pacte que vous voulez …?»


Même si il connait déjà la réponse, Amasa espérait entendre un ''non'' sortir de la bouche de Bely. Après tout, il ne veut pas mourir comme ça. Vulgairement mangé. Ne pouvant accéder ni à l'enfer ni au paradis. Mais il soupir un peu en se souvenant de son …''plan'' pour ne pas mourir trop vite.
C'est sa seule option après tout. Doucement, il pose une main contre son Cœur, les yeux tristement baissé, un peu abattu, et ne dit plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Un nouveau compagnon [PV Bely-chan \o/]   Mer 9 Jan - 21:25

Nyuuuu…Maintenant il fallait espérer qu’elle accepte. Sinon…Sinon ce serait ballot. J’aurais été jusqu’ici, j’aurais été dans une baignoire pleine d’eau pour….Pour rien. ...Tant de sacrifices pour…Pour rien ? Non je ne peux pas y croire, je ne peux pas laisser faire ça tout simplement. Il allait falloir essayer de réussir à la convaincre. C’était le seul moyen. Après tout, les Démons ne sont-ils pas de beaux parleurs ? En tout cas, ils en ont la réputation. Autant essayer si jamais le besoin s’en fait ressentir non ?

Enfin elle semblait réfléchir plus ou moins intensément. Alors que en soit, je ne lui avait strictement rien proposé d’autre que d’être son majordome. Peut-être connaissait-elle notre existence ? C’était possible, certains n’étaient pas discrets. Si c’était le cas, elle devait sans doute se demander ce qu’elle devait faire. Ou se demander si j’étais ou non l’un d’eux. La question ne se posait pas trop je pense, qui serait capable de se transformer en chat en un rien de temps ?

Bon, il ne fallait pas tirer de conclusions trop hâtives non plus. Peut-être qu’elle se demandait simplement si je convenais à ses attentes. Je n’allais pas me mettre à la presser là maintenant tout de suite. J’ai toute l’éternité hein. Elle par contre, ne l’avait pas. Il vaudrait donc mieux pour elle de prendre une décision assez rapidement. Soit, soudainement elle tapa son poing contre le plat de son autre main, semblant avoir trouvé quelque chose. Et elle répondit enfin.

Muhu, l’air gentil ? L’habit ne fait pas le moine comme on dit. Enfin, on va la laisser penser ça hein, autant ne pas la contredire tant que ce qu’elle dit est en ma faveur, ce serait complètement crétin. Mh ? Pas vraiment besoin d’un majordome ? On en a toujours besoin, d’une manière ou d’une autre. Je trouverai bien un moyen de me rendre utile d’une façon ou d’une autre. Je l’obligerai à me laisser l’habiller tiens.

Oh, elle a deviné ce que j’étais. Et ce que je voulais aussi. Hm, intéressant. Ceci dit, je me demandais quand même où elle avait entendu parler de nous. Peut-être qu’un jour, elle me le dira ? Ou pas. Ce n’est pas une question existentielle. Beaucoup de gens ont conscience de notre existence, et on ne leur demande pas à chacun comment ils ont réussi à voir ça. Soit. Revenons-en au pacte. Ce qui était la chose la plus importante pour le moment.

Elle semblait comme…légèrement attristée. Pour une raison qui m’échappais. Je ne m’intéressais pas tant que cela aux réactions des Humains après tout, qui s’intéresserait aux réactions de son repas hein ? Pas grand-monde je pense. Donc moi pas non plus. Enfin, inutile de se faire des réflexions durant des années lumières. Je me relevai donc lentement, croisant légèrement les bras et souriant toujours.

Me plaçant derrière la jeune fille, je posai mes mains sur ses épaules, me penchant afin d’arriver plus ou moins à sa taille. Bien, c’était le moment ou jamais d’essayer de la convaincre, de trouver les mots corrects pour qu’elle accepte d’une manière ou d’une autre.

’-Une âme errante…Ce n’est pas spécialement ce dont on a envie non ? Après sa mort, que pourrait-on souhaiter de mieux pour son âme que ce qu’elle soit…’prise en charge’ par un fidèle compagnon ? Compagnon avec qui l’on a passé les pires et les meilleurs moments de sa vie ? Qui nous connait mieux que quiconque ?’

Je penchai la tête à mon tour avant d’enlever mes mains et de me relever pour me remettre face à elle, une main sur le cœur, avant de m’incliner cette fois-ci, ne relevant pas les yeux, ce qui aurait été un geste plus offenseur qu’autre chose.

‘-La décision n’appartient qu’à vous….’
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Un nouveau compagnon [PV Bely-chan \o/]   Lun 14 Jan - 19:21

’-Une âme errante…Ce n’est pas spécialement ce dont on a envie non ? Après sa mort, que pourrait-on souhaiter de mieux pour son âme que ce qu’elle soit…’prise en charge’ par un fidèle compagnon ? Compagnon avec qui l’on a passé les pires et les meilleurs moments de sa vie ? Qui nous connait mieux que quiconque ?’ 

Il l'écoute d'une oreille en regardant devant lui. Il ne le croit pas vraiment. Mais, en un sens, il a raison. Après tout, quitte à mourir autant être mangé par la personne qu'on connait. Ils pourront toujours devenir ami.
Et un démon, c'est utile. Il pourra l'aider à retrouver son Whitney. Oui. Certain utilisent leur démons pour retrouver les meurtriers de leur parents, d'autre pour tuer le meurtrier de son frère, ouais, les humains sont vraiment con parfois et j'aime répété le mort meurtrier.

Tu vois ? Meurtrier meurtrier meurtrier~. Bref. Mais non, Amasa lui, il préfère utiliser son démon pour trouver son premier amour d'enfance dont il ne connait que le nom. Et puis, il remarque que la chaleur des mains de Bely s'efface de ses fines épaules. Il l'observe se placer devant lui à genoux...

‘-La décision n’appartient qu’à vous….’

Il le regarde un long moment et sourit avec douceur pour lui relever le visage tranquillement et lui tapoter les cheveux avec douceur. Calmement, il s'écarte et vide la baignoire derrière lui pour sortir et revenir en lui tendant des habits d'homme. Un uniforme. Mais pas comme celui de tout bon majordome noir et blanc, sobre et triste. Enfin, il est en partie comme ça mais dans le tout il y a quelque couleur. Parce qu'au vu des cheveux de Bely, Amasa à deviné que... Ce ne serai jamais un majordome banal. Alors, autant le mettre un petit peu alaise.

«-Je suis d'accord. Après tout. J'espère au moins que mon âme sera bonne et que je n'aurai pas mal. Si je dois faire un pacte j'ai déjà trouvé. Je vous veux à mon service jusqu'à la mort de mon futur mari.
J'entends par là la mort naturelle. Si quelqu'un ou quelque chose la provoque le contrat se renouvellera. Et si je ne me remarie pas, alors, jusqu'à ma mort naturelle. Je veux juste une vie de famille normal et heureuse.»


Tout sourire et fier de lui, il tapote encore sur sa robe délicatement et se met de dos à lui pour le laisser s'habiller. Tranquillement, il lève la tête vers le plafond. Après tout, si il doit perdre son âme autant que ça dur !
Il y tien tout de même à sa vie ! Posant un doigt contre sa bouche, il incline la tête sur le côté. Comment sa mère va-t-elle réagir en voyant son majordome ? Et son père ? Bon.
Sa mère va sans doute essayer de coucher avec mais son père ? Bof, après tout ce n'est pas bien important, il est censé être à lui, non ? Et puis, il peut toujours lui ordonner de ne jamais resté seul avec sa pouffe de mère. Oui, il peut parfaitement faire ça
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Un nouveau compagnon [PV Bely-chan \o/]   Dim 20 Jan - 17:27

Mrrr. Elle va accepter, ça se voit dans son regard. E…Et qu’elle arrête de me tapoter comme ça ou soit je vais me mettre à ronronner et à me frotter contre elle, soit je vais me retransformer en chat pour qu’elle me gratte derrière les oreilles. C’est tellement agréable que j’en frissonne rien que d’y penser~ Cependant, elle arrête –beaucoup trop vite à mon goût- et va un peu plus loin, avant de sortir de la pièce, et de revenir avec des habits en mains. …Tiens ça pourrait être pratique en effet. Le tout est de voir si c’est à ma taille maintenant. Oh et puis même si je suis pas un tailleur, c’est pas pour rien que les Démons ont des pouvoirs hein. Je vais pas non plus m’amuser à me trimballer avec un truc trop court, ce serait parfaitement ridicule. Quitte à être habillé, autant l’être bien.

Et là, elle accepte. A ses mots, je ne peux m’empêcher de sourire légèrement. En plus, le pacte qu’elle passe n’est pas des plus difficiles. Elle veut simplement vivre aux côtés de l’être aimé. Et mourir en même temps que lui, ou presque. Bien évidemment, vu son âge, cela peut durer des années, mais après tout, qu’importe ? Toujours agenouillé, je rebaisse légèrement la tête, signe de mon accord avec ce qu’elle vient de dire.

« -Tout ce que vous voudrez, My Marquess. »

Claaasse non ? …D’accord je me tais et je ferais mieux d’enfiler l’uniforme qu’elle m’a préparé. Uniforme qui je dois dire n’est absolument pas du plus mauvais goût, au contraire. Il n’est pas aussi morne qu’il ne devrait l’être. Délicate attention de sa part si c’est fait exprès je dois dire. Non mais, même s’il avait été noir, je l’aurais mis mais…Mais c’est pas ce qui m’aurait plu le plus quoi. Enfin, vu qu’elle s’était retournée, j’en profitai pour m’habiller au plus vite, ce qui n’était pas des plus difficiles, et décidai de m’attacher les cheveux, sait-on jamais, si jamais elle avait envie que je fasse quoique ce soit du genre cuisine ou ménage, autant éviter de les avoir partout.

D’un pas léger, et légèrement bondissant parce que c’est plus drôle de faire le lutin qui sautille gaiement dans les bois, je revins vers elle, me mettant en face, souriant toujours. Il restait tout de même une étape avant de clore tout à fait le contrat. Bah oui, il fallait quand même lui imposer une marque quelque part. Pour bien montrer à tous les Démons du coin que c’est mon mien et que le premier qui le touche, j’le bouffe. Même si c’est un sale truc qui fait trois fois ma taille. En large je dis bien, parce que bon, le pauvre type qui fait six mètres…Voilà quoi. Et même si je me fais lamentablement écraser…Bah ça reste mon mien et ça me donnera une raison pour me relever.

« -Eh bien, si vous êtes décidée, il ne nous reste plus qu’à ce que j’appose la marque du pacte, de la sorte vous pourrez m’appeler à n’importe quel moment…Vous avez une préférence pour l’endroit ? »

…J’ai l’impression de marquer un veau au fer là en fait. …Quoique non. De un elle ne ressemble absolument pas à un bovin, et de deux, ça m’étonnerait que l’on donne le choix à un veau. Du moins je crois. Jamais vu quelqu’un parler le veau. Ah si, une fois. Un Démon complètement crétin qui ne devait pas avoir plus de deux neurones. …Je l’admets certaines personnes m’ont déjà comparé à lui, mais bon, moi je le fais exprès, lui pas. C’est largement différent. Et non, j’ai décidé que lui ne le faisait pas exprès, alors il ne le fait pas exprès okay ? Et puis franchement, avoir comme forme un veau. …Ca veut tout dire hein. Je me demande déjà si il a déjà su convaincre quelqu’un sous cette forme. Ce serait drôle si il avait essayé chez un fermier et un boucher. On aurait certainement voulu le transformer en chair à saucisse, et si ils y étaient arrivés, ça n’aurait pas été une très grande perte. Méchaaant, moiiii ? Non absolument pas. Je suis réaliste, c’est très différent. Enfin, bon autant reporter son attention sur la jeune fille juste en face plutôt que de repenser à l’autre crétin dont tout le monde se fiche du sort.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Un nouveau compagnon [PV Bely-chan \o/]   Mer 23 Jan - 0:12

« -Tout ce que vous voudrez, My Marquess. »

Il gonfle un peu les joues en le regardant baisser de nouveau la tête pour la lui relever de nouveau. Non, Amasa n'est pas un petit maître comme Ciel ou Aloïs qui adooore la soumission. Non, lui au contraire la déteste particulièrement. Pourquoi ?
… Il n'en sait rien. N'est-ce pas logique ? C'est ce qu'il pense. Pourquoi frapper et se mettre à genoux ? Surtout que cela devait être l'inverse ! Bely était un démon. Il est donc immortel et peut parfaitement tuer Amasa si l'envie l'en prend. Enfin plus maintenant au vu du contrat mais... Bref. Il n'arrive pas vraiment à comprendre, c'est tout.

« -Eh bien, si vous êtes décidée, il ne nous reste plus qu’à ce que j’appose la marque du pacte, de la sorte vous pourrez m’appeler à n’importe quel moment…Vous avez une préférence pour l’endroit ? » 

Ah ? Il c'était attaché les cheveux ? Il haussa un sourcil et vint dans son dos en l'écoutant vaguement pour les détacher aussitôt et ranger le ruban dans son corset. Non, il n'aime pas le voir les cheveux attaché, et non, il ne compte pas lui demander de faire quoi que se soit à vrai dire. Et puis finalement, il prend conscience de ce que vient de lui dire Bely.
Une marque ? Il pense longuement, sourcils froncé. Où ? Déjà, pas à un endroit trop voyant, donc œil, langue, main, joue et carrément visage sont proscrit.

Après, si il fait l'amour, quelque chose qui ne dérangerai pas une fois nu -Oui parce que en plein milieu du cul expliquer qu'en faite il a vendu son âme à un démon c'est très débandant.- Donc, le ventre, bas ventre, fesse, dos, jambes, pieds, nuque, bras et cou sont interdit aussi. Il soupir. Il ne voit pas vraiment d'endroit discret.
Peut-être sur... Non. Non, ça dérangerai aussi en plein milieu de l'acte. Doucement, il passe une main qui rammène l'une de ses longues mèche brune derrière son oreille. Derrière son oreille … Mais oui ! Même en embrassant derrière l'oreille, cela ne se verra pas trop ! Et les cheveux le cacheront ! Il sourit en regardant Bel droit dans les yeux, tout content.

«-Derrière l'oreille droite. Comme ça on ne le verra pas. Et mes cheveux pourront facilement le caché ! Et puis si j'ai besoin de v... toi, je pourrais toujours me gratter le dos de l'oreille !»

Tranquillement, il vient doucement enlacer Bely en caressant ses cheveux avec douceur, fermant les yeux. Étrangement, il se sent bien. Il ne sait pas vraiment pourquoi. Mais en tout cas il aime être dans les bras de son nouveau majordome.
Il pense à ce qu'il pourrait lui demander. Après tout, il n'a pas besoin de quelqu'un pour faire la cuisine, il sait s'habiller et se laver seul, il sait aussi faire le ménage, quoi que peut-être que dans un aussi grand manoir un peu d'aide serai la bienvenue.

Doucement, il s'écarte au bout de 5 bonnes minutes et se remet de dos pour le laisser y mettre la marque. Oui, il n'aura pas vraiment besoin de Bely, du moins sous sa forme humaine, il ne dirait jamais non à un adorable petit … Et après une petite douleur le brûlant derrière l'oreille, sa main repart caresser les cheveux de Bely pour lui gratouiller le menton en soupirant de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un nouveau compagnon [PV Bely-chan \o/]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau compagnon [PV Bely-chan \o/]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau compagnon de route
» Un nouveau compagnon... [Libre]
» E3 2012 - SWTOR
» Chez Léo : Un nouveau compagnon { Privé & En cours.
» Un nouveau compagnon ? - PV Alba.♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji-rpg :: ~ Autre ~ :: Campagne :: Routes de campagnes :: Manoir Haruoki-