Rejoignez l'univers de Kuroshitsuji, toujours plus fou !
 

Partagez | .
 

 [Finishaydeuh] Eric Slingby. Le Seul, l'Unique. (Numéro 2 ... )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 13
Date d'inscription : 25/01/2013
avatar
Eric Slingby
MessageSujet: [Finishaydeuh] Eric Slingby. Le Seul, l'Unique. (Numéro 2 ... )   Sam 26 Jan - 20:42



Eric Slingby




"I cried on the flowers
That once have chained us, me to you ...~"






• Nom : Slingby


• Prénom : Eric


• Âge : ... Vers les 29, 30 ... Depuis deux bonnes centaines d'années. Voir trois.


• Race : Shinigami


• Sexe : Woh, j'ai l'air d'un travelo comme l'autre taré rouge ? Chu un mec moi.


• Rôle : Officiellement, shinigami. officieusement, gros branleur.


• Rang : ... Encore une bonne question. Prisonnier de la Dispatch.


• Nationalité : Anglaise.


• Sexualité : ... Bi. Enfiiiiiiin ... Erhm, bref voilà.


• Avez-vous lu le réglement ? : Est pas le mieeeen *-* Okay by Willu ~... Votre code sera toujours nul à chiay ... Il me fait peur ^-^







Physique


Bon. Bon. Il faut que je me présente. Pourquoi, vous me voyez déjà pas assez, là ? Vous avez besoin de lunettes, ou autre... Ca tombe bien, j'en ai. Vous croyez que je vais vous en passer ? Allez vous faire voir. Faut pas exagérer non plus, eh. Sans mes lunettes je suis rien. Mais rien dans le sens de rien du tout de la vie ... Bref voilà.
Bon, vous avez compris. J'ai des lunettes. Et elles sont trop classes, sérieusement. Ovales, en fer, pas impersonnelles le moins du monde ... de toute façon, celui qui dit ça, il est mort.
En même temps, je suis Difficilement une personne que l'on pourrait dire "Impersonnelle" ou "qui marche dans le rang des pauvres abrutis qui suivent la mode" ou "employé de la Dispatch". Faut dire que on a pas l'habitude de Me voir dans les couloirs, aussi.
Ouais, ouais, j'me présente, jme présente ...
Bon alors, en quelques mots. Armoire à glace, blond, lunettes. C'est bon ? Non ? Ok, ok.
Développons ensemble.
Je suis Grand. Un peu trop même, comparé aux autres gens. C'est marrant, ça me permet de les observer de haut style "je vous écrase sales chiures de piaf que vous êtes", un regard que je maîtrise à la perfection mais passons. Baraqué aussi. J'suis un Apollon quoi. Ou juste un mec qui aurait pu faire videur de boîte de nuit. Bref, un mètre quatre-vingt, quoi.
Faut dire que, vu que je suis un shinigami, vaut MIEUX que je me trouve en bonne forme physique. Sinon je veux pas savoir ce qu'il pourrait m'arriver.
Le seul signe que l'on pourra dire distinctif ... Chez moi, hormis ma superbe couleur, c'est mes cheveux. Blonds, évidemment. Avant, z'étaient bruns mais voilà les blonds c'est plus classe donc en fait bah j'me suis teint. Mais que à droite ! Attention, hein, que à droite. la gauche, je les ai gardés bruns puis j'ai fait des tresses et les ai ramenées à l'arrière de mon crâne. Ca me soûlait que mes cheveux ondulent trop et me donnent l'air d'une fille. Résultat, si j'ai l'air d'une fille, maintenant, c'est que d'un coté !
A part mes cheveux, ce qui peut me distinguer aussi, c'est mon visage. J'ai TOUJOURS la gueule d'un serial killer. Je souris quasi jamais. Sauf à Alan. Mais là, comment dire ... Alan, c'est Alan quoi ... Comme tous les autres du service et UN PEU tous les shinis, j'ai les yeux or et verts... C'est normal ... Autre signe distinctif ? Une barbe de trois jours qui pousse sur mon menton ... Pas de barbe ça fait moche et un long truc ça fait moche ... Alors en fait, bah 3 jours, c'est trop classe.
Coté fringues je porte pas de sous-vêtements je me permets de pas vous raconter ce qu'on trouve en dessous d'eux, c'est privé et vous en avez rien à foutre. Ou alors, si ça vous intéresse, vous risquez de vous prendre mon poing dans votre petite gueule d'obsédé bien vite. Bref. Quand je dois bosser (je dis dois, parce que bon, en réalité, c'pas comme si je foutais quelque chose ... ) je porte les nippes de service. Chemise blanche (à moitié ouverte), pas de veston, une cravate qui part à la bad, et en général nouée à l'arrache (quand je pense à la mettre, ce qui est pas total gagné), un pantalon noir (fermé, correctement ... En même temps se balader la braguette ouverte, c'pas la classe). Errrrh, des chaussettes, et puis des chaussures. Noires. C'est très simple.
Ah et puis, en temps que shini', j'ai une Death Scythe. Une superbe scie à poignée rouge qui n'attend qu'un seul rire pour venir vous atterrir dans la face ...



Caractère


Bon, c'est quoi votre prochaine question ... Mon caractère ? Oh bah je suis gentil, doux, adorable, j'aime les licornes et surtout je ne m'énerve pas facilement ! Je suis toujours calme, jamais grossier et j'en ai strictement rien à foutre de Alan ...

Et je suis un pitoyable acteur. Prenez tout, inversez et vous me comprendrez. Sauf pour les licornes, je peux pas m'en empêcher, c'est trop mignon adorable ces machins-là. Comme des peluches toutes douces ou des Alan animaliers. Oui, je fais un trip totalement malsainement sain sur les licornes.
Bref, le truc à retenir de moi ...
Ca se résume en trois mots.
Alan. Alcool.Alan. Ca fait trois. Alan c'est Alan. Il est important. Plus que l'alcool entre ses deux prénoms. C'est ... Alan, quoi ! Ca ne sort pas du cadre de votre question, croyez-moi. Parce que Alan fait partie de mon caractère ... Non pas au point de le diriger, faut pas trop exagérer, hein. Disons juste que Alan, c'est Alan. Et Alan, c'est Alan ... OUi, je l'ai déjà dit plusieurs fois, ça, et alors ? C 'est une répétition d'insistance. Alan, c'est mon mien. Enfin, spirituellement. Je l'ai connu quand il était un toupitit shini (et bon ça a pas changé, il est toujours aussi petit), et je l'ai ... accompagné. Il m'a empêché de faire pas mal de conneries (comme balancer le piaf recouvert de goudron de Spears dans un lac ... ) et m'a appris des choses sur mon Eric intérieur.

A part Alan, eeeeerhm, que vous dire ? Le monde me fait royalement chier. C'est vrai, j'en ai strictement rien à foutre de vous, des dossiers, des gros sacs d'humains (DEDICAAAAASSE *sort*), des animaux et même de la couleur du caleçon de l'autre abruti de Sutcliff.....
En fait, y a que Alan qui m'intéresse.
Coté psychologie intérieure, je suis TRES colérique. Mais genre très très très. Genre tu érafles mes chaussures ou tu touches à Alan et jte tue. Ou si tu dragues Alan. Ou si tu approches Alan à moins de trente millimètres. Ou si on parle ou regarde Alan de travers. On ne touche pas à Alan. Pigé.
A part ça, y paraîtrait que je sais pas m'exprimer avec poésie, que je suis bourru, et que je peux pas faire une phrase sans causer d'Alan ou sans foutre de grossièretés dedans. JE VOUS JURE QUE BORDAYL C EST PAS VRAI !
...
Quoi que ...


Vous avez compris ? Non ? Faut un dessin ?
Alors.
Alan,Alcool,Alan=Existence. Autres trucs=rien à branler.

... Ah et puis faire chier Spears aussi, c'est mon existence. Comment, vous dites ? Le taf ? Ca fait partie de rien à branler.


Histoire


Vie, mort. C'est ça que vous voulez savoir, n'est-ce pas ? C'est comme ça que vous qualifiez mon histoire ...
Et si je vous dis que je n'en ai pas ? Si je vous dis que ma vie n'a toujours été qu'un immense merdier, comme mon bureau, et qu'elle ne mérite même pas d'être contée, vous me foutrez la paix ? Non ? Alors je vais tenter de me souvenir.
Une vie humaine. C'est la vie telle que vous la voyez, sales humains. Une vie qui commence à la naissance et s'achève quand on tombe dans le silence de la mort. Pour moi aussi, ça aurait pu être ça. Moi aussi j'aurais pu être mortel. Et connaître la nuit. Le destin ridicule, maître de jeu, en a décidé autrement.
J'avais vécu pourtant ! Aimé, plus ou moins, entouré de six autres adorables frères et soeurs que je haïssais de tout mon être pour avoir été mignons .... Je hais les gens mignons. Je déteste ces personnes ridicules, qui gazouillent et te font des calins en chouinant "désolé grand frère j'ai fait crâmer tes devoirs ...." ou "désolé Eric mais j'ai découpé tes fringues pour faire des robes à mes poupées ! " .... Faut pas pousser trop loin. Un jour j'en ai balancé un par la fenêtre, à vrai dire ... Il s'est pas fait mal, il n'est pas mort. Déjà, à l'époque, j'avais du mal à rester calme. J'étais alors un enfant.
La peur de la mort nous ôte à jamais le sentiment d'être un gosse ... Qu'elle vienne pour nous ou pour un proche. Elle nous paralyse sur place. Quand était-ce ? Quel âge avais-je ? Je ne sais pas à vrai dire ... Mes parents, eux non plus, je ne m'en souviens pas. Je sais que après cet épisode, ils se sont cassés loin de moi. En me laissant mes frères et soeurs sur le dos, oui ... Comme quoi j'étais grand, je saurais m'occuper d'eux. Comme quoi ils m'adoraient, comme quoi la vie serait simple. S'ils avaient su à quel point c'était une mauvaise idée, je suis sûr que ils se seraient barrés encore plus tôt. Ma vie déjà pas reluisante c'est petit à petit dégradée. J'me suis mis à fumer. A boire. A m'enfoncer des pitites aiguilles dans la veine, offrir à mes yeux un monde reluisant. A sortir aussi. Beaucoup. Beaucoup de conquêtes, célibataire tout le temps. Ce qui devait se passer se passa, logique, nop ? J'suis mort. Overdose.
Mais pourquoi ?
Pourquoi ... N'ai-je pu ? Pourquoi, merde ?! Certains furent pire que moi, chu juste un gosse qui a mal tourné, pas de quoi m'empêcher de crever ! Enfin.
C'est super de se retrouver dans un au-delà aseptisé qui pue la mort (ahah, bdm) où t'apprends que ad vitam eternam tu vas faucher les âmes des gens qui vont mourir, remplir des dossiers avant tout.
Ca fout les j'tons avouez, hein ? Surtout quand la meilleure note que t'as récoltée dans ta vie, c'est un A+ pour un exposé sur les relations sexuelles entre deux personnes. Et c'tait un exposé pour mes potes entre deux ptites piquouses, donc ...
Le mieux, c'est les EXAMENS qu'il faut passer avant. Retour en enfance. Ca fait triper, de se pointer dans la salle en disant "bonjour je suis le nouveau ! " Alors qu'en fait bah t'as la gueule d'un mec de trente ans ...
27, s'il vous plait.
Peu importe. Je les ai passés, ces foutus exams. Paraît même qu'ils ont jamais vu quelqu'un d'aussi disparate dans ses notes. j'ai pas exactement compris et pour tout vous dire j'en ai rien à foutre. J'ai fait ma vie de shini, faucher, faucher, laisser les dossiers s'accumuler, pendant quoi une dizaine, quinzaine d'années ? Le temps n'ayant plus de prise sur moi, honnêtement, j'ai du mal à me souvenir.

Et puis Il est arrivé.
Il est venu ... Entré dans ma vie ambassadeur de la sienne. Alan Humphries. Au début, j'ai cru qu'on me prenait pour une sorte de baby-sitter, qu'on me demandait de garder un gamin excessivement chiant parce qu'on m'aimait pas. Et puis j'ai compris. Malade. Incurable.
Il me faisait pitié, honnêtement. Les mois sont passés. Ami. Meilleur ami. (Unique ami aussi mais ça c'est simplement que les autres sont trop cons pour moi.) Je l'ai aimé, comme un frère. Comme la personne qui occupe ma vie. Son examen final ... J'ai cru que j'allais exploser. Ses mots étaient pour moi une lame effilée qui transperçait mon coeur de macho égoïste. Un drame dans une odeur d'Ericas. Il m'expliquait que ces fleurs, ses préférées, signifiaient la solitude ... Je l'avais un peu engueulé, amusé, lui disant de cesser son histoire guimauve ...
Si seulement j'avais su ....
Une crise. Une connerie de crise due à sa maladie.
Peur. Incertitude. Je ne voulais pas qu'il rate. Je ne voulais pas qu'il meure ...
Il m'était précieux. Bien plus que n'importe quoi en ce monde. Il était la seule chose qui me rendait la vie supportable, je crois.
Tout comme je crois que je n'aurais pas pu survivre si il était mort.

Bon, heureusement, il a surmonté, et c'est un shini confirmé maintenant ! Le meilleur ... Après moi. Quoi que mon égal en fait. Eh, je l'ai formé, il est mon égal ! Le seul problème ...
C'est sa maladie. Si il n'était pas atteint, croyez-moi, j'aurais jamais ouvert un dictionnaire et un livre pour pouvoir savoir comment le soigner. En plus, c'est même pas une méthode, juste une vieille légende recommandée par un pote d'un shinigami gateux qui vit au fin fond de l'Antarctique. 1000 âmes pures. Pas destinées à mourir en fait, du moins pas de suite. En gros pas sur ma liste. Eh, vous croyez que j'en ai quelque chose à foutre ? Je peux pas laisser Alan comme ça, moi, je suis pas un monstre ! C'est parti ....

Second problème, plus du coté de mon éthique personnelle ...
C'est que plus le temps passe, et plus je doute de ce qu'il est vis-à-vis de moi. Un ami ? Un protégé ?
Honnêtement ... Même moi, j'ai du mal à le savoir... Le temps me le dira ... Si il nous laisse le temps de vivre ...



HRPG


• T'as un p'tit nom à toi ? Licornegiiiirl 8D

• Vieux ou pas vieux ? 15 ans dans ... 5 jours à dater de 26/01 ^-^

• Je pense qu'on devrait pendre Ronyou, non ? Palepsychopathe D8

• T'es doué(e) en Rpg ? Non.

• Et ça fait combien de temps que t'en fais ? 5 ou 6 ans ...

• Will il pue n'est-ce pas ? PERSONNYPUE ET ON PENDPERSONNE D8

• Et sinon d'où que tu viens ? De Dunwall.

• Ah au fait, où est-ce que t'as trouvé le fofow ? A votre avis, les kékés ... On m'a tiré de force.

• Moi je dis que Grell est parfait, pas vous ? Eeeeeeeuh ... Oui *-*

• Et il est plutôt moche ou beau le fofow ? Et sa construction en général ? CA BOUGE ENCOOOOOOORE *-*

• Z'ai fini de t'embêter. T'as des commentaires ? TC de Sebby, avec le n'accord de Willy et même du piaf 8D Ah et pi, la dernière n'imaze, z'avais pas d'idée donc en fait bah j'ai mis le gens qui chante cro bien du Musical *-* Et que qu'il fait n'Eric la Licorne *-* Ouais, Eric, c'est une licorne.

© Cette fiche a été réalisée par Kalia et Maestro, toute reproduction partielle ou intégrale est strictement interdite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 130
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 23

Identité
Race:
Place dans la société:
Un contrat ? Avec qui ?:
avatar
William T. Spears
MessageSujet: Re: [Finishaydeuh] Eric Slingby. Le Seul, l'Unique. (Numéro 2 ... )   Mer 30 Jan - 11:51

Bon y avait juste le point dont je t'avais parlé, mais c'est moi qui avait tort sans doute





My badge, and Mr Pigeon's badge : ...Thanks Sutcliff for your scribbles... Honestly.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Finishaydeuh] Eric Slingby. Le Seul, l'Unique. (Numéro 2 ... )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eric Slingby
» La foi comme seul et unique soutien [ouvert]
» Rp avec le travelot de service~? Par le seul, l'unique, le magnifique : Zeyros
» Argonar Dal'Shan, le seul et unique dirigeant de l'Hégémonie butarienne.
» Le seul, l'unique : Calior, le garçon démon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji-rpg :: ~ London Time ~ :: ~Présentation~ :: Fiches validées :: Shinigamis-